• Mécano

Enduro du Mourtis #2



Le week-end dernier, le Challenge enduro Tour faisait étape dans le Haut-Comminges, chez les irréductibles WoodsRiders de la station du Mourtis!

Suite au succès de l'année passée, nous avons décidé de réitérer l'Enduro avec un format plus concentré sur le haut du domaine. L'utilisation du télésiège pour 2 des 5 spéciales a permis de proposer une boucle de 1300m de dénivelé positif pour 2000m de négatif. Deux d'entre elles sont neuves et ont été terminées juste à temps pour être au programme de l'édition 2022. L'esprit de cet enduro est d'avoir des profils seulement descendant en spéciale !

Pour les kids 4 spéciales ont été organisées le samedi matin. 2 pour les pupilles et poussins (sur la piste verte des "écureuils"), 3 pour les benjamin (+ la piste "Pyrène") et 4 pour les minimes ( partie basse de la spéciale adulte "Escalette"). On a pris du plaisir à encadrer la relève qui roule couteau entre les dents dans une superbe ambiance. On comptait 50 kids au départ.

La sécheresse n'a pas aidé dans la préparation, mais le passage de près de 200 pilotes pour les reconnaissances du samedi a permis d'arrondir et de relever les virages.. Le grip est parfois peu présent sur les freinages mais le parcours a très bien évolué et on a pris beaucoup de plaisir, entre finesse et équilibrisme. Dans la liste de départ on a 10 filles et 19 VAE au total (dont 3 femmes).



La première spéciale démarre sur les crêtes du Pic du Tuc de l'Étang, face au glacier de l'Aneto et aux 3000m du Luchonnais. Un grand spectacle pour entamer cette course mais qui s'achève rapidement. Le compte à rebours de la ligne de départ s'arrête et on ne pourra plus lâcher notre regard de cette sente hasardeuse du début de spéciale. Pas mal de coureurs ont abandonné leur roue avant dans le dévers montagnard. Le premier marshal pourrait filer quelques giga de glissades pour les futurs "Jerry of the Day" !


Dès lors que tout le monde a repris confiance sur le sentier fuyant, on doit basculer sans hésiter sur une trace dans la pente qui ne cesse de virouleger. Une technicité tout autre mais avec un bon rythme qui fait de cette première descente une grosse entrée en matière. On regrettera plus tard un problème de chrono qui désolera ceux qui ne s'étaient pas fait désarçonner.



Le soleil n'est pas encore à son zénith et on en profite pour se hisser sur l'autre versant, plein sud. La spéciale 2 est à l'identique de la spé 3 de l'année passée : l'Escalette. Un bijou pour la discipline en question. La spéciale la plus longue et physique du jour. Il ne faut pas s'étaler dans les sections techniques et parvenir à rester dans le rythme sur les portions plates. Un casse-tête préférable en début de course, à en croire le manque d'air à l'arrivée.


La suite sera plus impactée par la chaleur qui rend les liaisons beaucoup plus difficiles. On retiendra surtout la montée à la spé 4 où l'on retrouvera une bonne partie des pilotes à cours d'eau et à l'ombre, essayant de récupérer avant le départ. La gourde semble systématiquement percée et l'eau toujours trop chaude. Pire qu'un eco-cup de féria !



Pour reprendre le fil, la spé 3 s'est déroulée sur la mythique "Vitara". Une première pour une course d'enduro. Et il était temps que l'on pose un chrono top to bottom sur ce tracé qui ne demandait que ça depuis sa création ! Vitesse illimitée à en voir les chronos des tops pilotes présent. Irénée Menjou du team Sunn french connexion en a fait les frais, ou plutôt son petit doigt qui a préféré partir aux myrtilles. Dommage, il laisse quelques précieuses secondes manquantes à l'addition finale face à ses deux collègues de coupe du monde : Youn Deniaud du team Giant Factory et Nathan Secondi.

Les docs devraient prescrire des pistes comme celle-ci à chaque ordonnance qu'ils délivrent. Tous les coureurs sans exception ont un smile énorme arrivés en bas !

Spé 4 : La piste, toute neuve et bien dans la pente sur le premier secteur, peut vite creuser l'écart. Malgré un re-shapage de dernière minute le samedi soir, un paquet de pilotes furent tentés d'abandonner leurs bikes dans un appui ou dans un filet. Au dire des bénévoles très sollicités sur place, il s'agissait souvent de plaquer les pilotes avant qu'ils ne s'envolent 3 virages plus bas sans toucher terre. Rassurez-vous, pas de casse ni de blessé grave pour attaquer la deuxième section beaucoup plus roulante et plaisante. Un tracé volontairement large proposait plusieurs traces, dont certaines bien en haut des dévers hyper MX dans la mousse encore fraîche. Brrrraaappp !



Ouf ! La dernière montée se fait en grande partie en télésiège. Le ravito a été dévalisé, la chaleur ça creuse, et on a envie d'en découdre avec ce dernier run qui va avoir une rapidité dantesque. On craint l'explosion, tant ce vieux tracé ("Compèt' ", sous le télésiège) toujours au programme est rapide et fuyant par endroits. Malgré tout, cette année, il a été ouvert et nettoyé. On a une bonne visu et un meilleur flow qu'auparavant. L'arrivée se fera sur le parking des Pyrènes, dans le paddock, après un passage sur la verte ("Écureuils") et une coupe dans un petit bois.

Boubou poursuivi par la poussière qui peine à retomber toutes les 30 secondes.



Cette édition 2022, malgré la chaleur, présentait un parcours hyper complet et avec un ratio D+/ D- très équilibré. On regrettera bien sûr le problème de chrono sur la spé 1, sur laquelle l'engagement était nécessaire. Au final, les 3 champions qui ont préféré la terre sainte du Mourtis à la Coupe de France d'enduro dans les Alpes ont mis la barre très haute. Ils se placent à 1 minute et 10 secondes devant le 4ème. Bravo à Nathan Secondi qui finit 3ème sans avoir repéré la veille. La relève locale est également bien présente, ainsi que les masters toujours dans le coup.


Les nouveautés sur le domaine, réalisées par le club ou par la station, sont nombreuses. Une nouvelle piste bleue a été réalisée par Pyrénées Vélo Création au printemps dernier, depuis le haut du domaine. Pour rappel, le télésiège est ouvert du 9 juillet au 28 août. À en croire le président de la communauté de communes Pyrénées Haut-Garonnaises qui nous a fait la gentillesse d'être présent pour la remise des prix, le développement du VTT est dans les objectifs du département. En espérant que la période d'ouverture du télésiège et de la navette s'allonge au fil des années. Puis, tant que j'y suis, que la liste des pistes entretenues augmente, et ce, au même rythme que les deux années passées.


plan-des-pistes-vtt-mourtis
.pdf
Download PDF • 8.80MB

Tous les résultats adultes sont ici : A noter la réapparition de la catégorie Endurigide cette année avec 12 pilotes inscrit.

RESULTATS ENDURO DU MOURTIS 2022


Bravo à tous les bénévoles, toujours plus nombreux d'année en année.

Comment ne pas aimer participer à un si bel évènement dans un endroit si extraordinaire !?

Les magnifiques trophées et médailles ont été réalisés par @atelierpyreneen

Photos par @guillaume_gregnanin et Sabine Barthet

Vidéo officielle par @objectif6pans

Merci aux partenaires et aux commerçants/ restaurateurs locaux pour leur participation.



Résultats kids :


resultats EWP KIDS 22 détails
.pdf
Download PDF • 32KB