top of page
  • Photo du rédacteurMécano

En 2023, le VTT ne se mettra pas sur son 31 !


Nous voilà à l'aube de la saison d'éte 2023. Cette année, et comme nous laisse présager le climat, elle arrive très tôt et suit un hiver plus que médiocre en enneigement. On se retrouve rapidement en selle même si l'inquiétude du réchauffement est omniprésente. Cette inquiétude a d'ailleurs été fièrement portée par les stations de ski : investissement vers des infrastructures d'activités estivales, redynamisation des espaces habituellement dédiés au ski pour l'été, réflexion autour d'une nouvelle utilisation des remontées mécaniques, et j'en passe.

Tous se sont hâtivement équipé d'un projet "4 saisons" qui sonne comme le nom d'une série choc très vite oubliée de l'audimat. D'autres se sont demandés si on devait vraiment donner accès à la montagne avec des télésièges dans un contexte de penurie et d'augmentation du coût de l'énergie. Ça semble forcément une piste intelligente pour protéger notre paysage.

Les dernieres années nous ont montré plusieurs modèles qui nous ont plutôt profité pour le vélo tout terrain en descente.

Malgré tout, après échange avec tous nos contacts en cette période d'ouverture, certains manquent à l'appel.

Ont-ils cru que cette série choc "4 saisons" était effectivement sur 4 opus puis on repassait sur le modèle full budget hiver : José..., fous'y des canons jusqu'au front de neige et vide le lac ! Y'a 3 pelés à la Line up du téléski ce matin !!!


Ou bien ont ils prévu de faire du ski sur synthétique... ??? Alors effectivement il était nécessaire de detruire le travail des shappers VTT des années passés (pendant la série choc en 4 saisons pour ceux qui ont suivis)


Nous sommes tous attristés de voir que tout un département ayant le terrain idéal pour notre pratique (qui concerne peu de pratiquant on le concède) ne présente aucune ouverture de remontée mécanique cette année.


Au delà des remontées, qui ne sont pas indispensables à la pratique, il y a un travail de passionnés, qui ont cru au paroles d'institutionnels, qui ont donné de leur pelle pour que les sites perdures et se développent, qui ont monté des clubs pour les gamins, qui ont organisé des courses ramenant des centaines de personnes et profitaient aux locaux.

Alors que doit on faire de tout ça : regarder les subventions passer dans des séries avec une belle affiche, installer des perches à eau à 1300 m et espérer que l'ISO passe sous les 1000m en hiver ?

J'ai comme l'impression qu'on a encore reculé de 15 ans.


Allé salut !

Votre humble mecano.


Comments


bottom of page